Éclairage


Éclairage

La touche finale à une résidence de rêve !

Projet Saint-Nicolas

Projet Neuville

Projet Breakeyville

Projet Cap-Rouge

Projet Saint-Roch

Projet Méandres

Projet Lac Beauport

Projet Beaupré

Projet Wendake

Projet Val Bélair

Projet Mesnil

Maison centenaire

Projet Cap-Rouge 1

Projet Boischatel

Projet Méandres

Projet Boischatel 2

Église St-Nérée

Techniques d"éclairage

Le jour, l’éclairage naturel du soleil rehausse toute la beauté d’un aménagement paysager. Le soir venu, il peut être intéressant de le mettre en évidence à l’aide d’un système d’éclairage paysager; un jardin pourra ainsi avoir une tout autre apparence: certains points moins apparents pourront être mis en premier plan à l’aide de lampes appropriées.

Un système d’éclairage paysager comprend un transformateur et des lampes disposées judicieusement dans l’environnement à éclairer. Le filage des systèmes d’éclairage (systèmes qui utilisent un voltage de 12 volts principalement pour des fins de sécurité) doit souvent être camouflé dans le terrain et à travers l’aménagement.



Pathlighting

Ce type d’éclairage consiste à utiliser des lampes sur tige et d’éclairer à petite échelle un sentier, des plantations basses ou une surface bien précise. Ce type d’éclairage est commun et se retrouve, la plupart du temps, chez les gens qui ont installé eux-mêmes leur propre système.

Une fois de plus, il faut camoufler la source lumineuse. Trop souvent, les lampes qu’utilisent les gens ont une source très apparente qui donne l’impression d’avoir une piste d’atterrissage dans la cour.



Backlighting

Ce type d’éclairage est utilisé pour illuminer les murs d’une résidence, la clôture ou les murs de roches en arrière des plantations. L’effet créé en plaçant les luminaires au sol, derrière un arbre ou une plante, peut être tout à fait saisissant: On apercevra ainsi sur un mur vertical ou une toile de fond, une silhouette étonnante de l’objet illuminé. Cet effet se retrouve d’ailleurs dans la nature lorsqu’une rangée d’arbres se profile contre le ciel à la tombée de la nuit.



Uplighting

Cet effet est sans contredit le plus spectaculaire de tous. Dans la nature, la lumière provient toujours du haut. Le uplighting, lui, produit l’effet inverse: minutieusement camouflé, le faisceau de lumière est orienté vers le haut. Ce type d’effet sera le plus souvent utilisé pour mettre en évidence des arbres et arbustes. Le faisceau est orienté vers le haut pour illuminer le tronc et le feuillage d’une manière inversée.



Moonlighting

Cet effet très spectaculaire est produit par des lampes installées en hauteur; particulièrement dans les arbres avec le faisceau dirigé vers le bas. La source lumineuse étant camouflée le plus possible, l’ombrage des feuilles et des branches sera visible au sol et sera des plus naturels (effet de lune).

Cet effet pourra aussi être utilisé afin de mettre certains points de l’aménagement en évidence comme des rocailles, des points d’eau ou tout autre point à illuminer. L’avantage indéniable est, sans contredit, la possibilité d’utiliser ces lampes douze mois par année. Étant branchées sur un circuit indépendant, ces lampes pourront projeter le squelette des arbres au sol sur la neige et produire un effet encore plus spectaculaire qu’en été. Il est donc possible d’avoir un système d’éclairage qui évolue au fil des saisons.